Deuxieme édition 2016 du 21 au 23 Juillet 2016

Partie enchanteresse de la mémoire de l´humanité, le flamenco est un art pluridisciplinaire issu de cultures et traditions colorées, valsant entre la hauteur de la grâce et la profondeur de la volupté dans une énergie extraordinaire transportant le spectateur dans une explosion d’émotions jouissives.

L’interaction de plusieurs inspirations culturelles a donné naissance à cet art, classé patrimoine de l’Humanité, et nul doute que le flamenco porte l’empreinte de la musique arabe, ses structures, ses chants et ses instruments andalous.

Organiser un festival de Flamenco au Maroc, c’est rendre hommage à chaque culture qui le compose, tout en les unissant toutes sur une terre connue pour être unificatrice des différences, appréciateur de diversité et catalyseur d’échanges humains…

Latifa Bauoali
Latifa BauoaliDirectrice du Festival

Programmation

La deuxième édition a eu lieu à nouveau à Tétouan

Tétouan, ‘la colombe blanche’, ‘la soeur de Fès’, ‘le petit Jérusalem’, ou ‘la fille de Grenade’, qui fut habitée par des réfugiés juifs de Grenade dans le 15ème siècle, puis par les Maures d’Andalousie au 17ème siècle. Son héritage andalou visible dans sa médina, ainsi que ses traditions culinaires, sa musique et son artisanat, son importante acquision dans le commerce avec l’Europe au 18ème siècle , et sa  proximité du Sebta (Ceuta), Tanger, à Andalucia, et au Detroit de Gibraltar nous conduit naturellement à l’organisation du Festival dans cette ville très importante.

D’autre part, Tétouan ville marocaine, la plus hispano-mauresque est empreinte de la culture andalouse, ce qui lui donne un caractère unique et sa medina est classée patrimoine mondial de l’unesco. Cette ville cosmopolite est témoin de la splendeur du flamenco pendant le protectora.

La colombe blanche, jadis capitale du nord du Maroc, était la plus visitée par tous les grands artistes flamenco de l’époque.

Le flamenco, était un chant noble apprécié et prisé par les marocains. Beaucoup d’entre eux chantaient le flamanco avec amour et grand talent.

La Salle Teatro Espagnol de Tétouan, était considérée comme l’un des plus important lieu de chant andalous, les grands maîtres du flamenco y ont défilé lors de ses débuts artistiques.

Aussi la salle El Monumental, a connu la même splendeur.

Réunir le flamenco, art patromoine de l’humanite, avec La colombe blanche, Tétouan un des hauts lieux qui a contribué à sa grandeur et par ailleur reconnue depuis 1997 patrimoine mondial est un des moteurs de notre projet: Festival Flamenco Tarab, que vise à devenir un magnifique paysage artistique dans le panorama international où on peut apprendre, apprécier et partager l’art du flamenco.